Un sculpteur à Kerioret

Dans cette maison d’hôtes où nous habitons à vécu dans les années 50 un artiste. Il était le frère ainé de mon grand père et il s’appelait Per Jaïn (Pierre en breton). Per est né au début du siècle dernier en 1904 à Kerioret Izella. Il a grandit dans cette ferme, entouré de ses nombreux frères et soeurs, dans une famille de cultivateurs. C’était une époque ou les campagnes étaient encore peuplées. les gens vivaient modestement, la vie était rude mais plus simple. La religion avait encore main mise sur les familles nombreuses . Le breton était leur langue, la Bretagne leur foyer.

Per est à droite, petit garçon de trois ans au pied de son père, mon arrière grand père.

La drôle de guerre

Comme beaucoup d’hommes de son époque, Per fut mobilisé en 1939 pour partir faire la guerre aux allemands. Ce qui changea définitivement sa vie. Sa mobilisation fut de courte durée. Envoyé dans la région de Metz, il est victime d’un grave accident. Heurté par une voiture, il se retrouve les deux jambes brisées juste au moment ou l’armée française recule. Transporté de lits de camp en hôpitals militaires, le voilà arrivant en zone libre dans le sud Ouest de la France, à Albi en 1940. Cette fuite mouvementée devant l’occupant n’aide pas une convalescence difficile qui le laisse infirme. Toute sa vie durant et suite à ses séquelles, Per aura dorénavant beaucoup de mal à marcher.

Une production artistique extravagante

De retour à Kerioret en 1942, il reprend l’exploitation familiale tant bien que mal. Une seconde tragédie marquera une vie déjà durement éprouvée. Sa soeur ainée Marie, décède d’un cancer en 1948. C’est à partir de ce moment que Per décide de laisser la ferme à son jeune frère, Henri. Mes grands parents reprennent donc l’exploitation familiale et Per se retire dans une des parties de cette longère où se trouve notre maison d’hôtes actuellement. Il y installe son atelier et commence alors la sculpture à plein temps.

Collection d’art brut

Oeuvres naïves et hétéroclites

Des années 50 à la fin de sa vie en 1967, Per sculptera à la fois bois, pierre et os et réalisera quantité d’oeuvres différentes. Sculpteur, musicien et chanteur, c’est tout un monde fantastique qui naîtra de son imaginaire débordant. Mais c’est aussi pour tuer le temps que la sculpture prendra une place si importante dans son quotidien, Per étant resté célibataire et isolé tout au long de sa vie.

Inspiré de l’art populaire breton et de quelques livres en sa possession, ses sujets sont aussi variés que les légendes de son pays ou la religion, mais aussi la préhistoire, l’Afrique ou l’Astronomie.

Jardin de granit

De nombreuses sculptures en granit sont toujours présentes dans les jardins autour de notre maison d’hôtes, souvenirs de cette époque ou ce verger était le domaine de mon grand oncle. De mon enfance, je garde le souvenir de bon nombre de ces sculptures en bois avec lesquelles j’ai grandi. Les oeuvres de mon grand oncle ont été réparties à sa mort entre tous les membres de la famille. Il s’agit maintenant d’une collection familiale dont quelques pièces sont encore présentes à Kerioret Izella.

Lapin goguenard

L’oeuvre de mon grand oncle à été découverte dans les années 60 par la compagnie de l’art brut dont il fait désormais parti. Mon frère, Benoit Jaïn, à multiplié conférences et expositions sur les créations de notre grand oncle. En 2017 il a publié un ouvrage sur l’ensemble de sa vie et de son oeuvre. Son site, je vous invite à le découvrir en suivant le lien suivant:

http://pierrejainartbrut.com/

La créativité transmise

Avoir grandit au milieu de toutes ces sculptures m’aura sûrement beaucoup inspiré et m’aura donné envie moi aussi de m’exprimer. Non pas avec des ciseaux sur du bois, bien que je l’ai tenté, mais plutôt en couleur ou au crayon. Plus abordable mais au combien difficile, le dessin m’a toujours beaucoup passionné. Je tâcherai ici à l’avenir de vous montrer moi aussi mon travail dans de prochains articles. Voici déjà un dessin que j’ai réalisé pour le livre de mon frère, dessin au graphite inspiré d’une photographie de Pierre et Renée Maunoury. Ce livre vous pouvez le commander en cliquant sur le lien suivant, pour découvrir l’ensemble de l’oeuvre et la vie de notre grand oncle, un hérétique chez les « bruts ».

http://yil-edition.com/produit/pierre-jain-un-heretique-chez-les-bruts/

Per Jaïn

Laisser un commentaire

Fermer le menu