Chambre d’hotes

Notre b&b près de Douarnenez est notre activité principale.

Voici un article pour parler de ce que sont les chambres d’hotes par rapport aux gites. Un article pour parler du classement meublé de tourisme et de son importance pour les propriétaires de gite et d’hébergement touristiques. Et enfin des labels touristiques, de différents sites de référencement où nous nous sommes un jour placé, et de ce que cela coûte pour nous autres propriétaires.

Chambre d’hotes ou Gite?

Comme beaucoup de nos hôtes viennent toujours chez nous pour une ou deux nuits en pensant avoir loué un gîte, commençons par le plus évident:

Une Chambre d’hôtes se loue à la nuitée et comprend le petit-déjeuner.

Un Gîte se loue le plus souvent à la semaine, et pas de petit-déjeuner!

Voilà ce qu’il faut retenir, rien de bien compliqué pour l’instant. De toute façon, une bonne partie de nos hôtes continueront à se dire qu’ils ont loué un « Gîte » pour leur week-end du mois de Mai …

Gite ou Chambre d’hotes ?

Le gîte est considéré comme meublé de tourisme. Un meublé de tourisme selon le code du tourisme est un hébergement à l’usage exclusif du locataire, pour une clientèle de passage qui y effectue un séjour d’une journée, d’une semaine ou d’un mois, mais qui n’y élit pas domicile. Le gîte est un meublé de tourisme se distinguant du fait que traditionnellement installé à la campagne, il est un hébergement à vocation rurale. Ce terme de Gîte rural à été initialement crée dans les années 50 à des fins d’aménagement du territoire pour lutter contre la désertification des campagnes.

Une chambre d’hôtes se loue à la nuitée et se trouve chez l’habitant. On parle de chambre chez l’habitant puisque le loueur partage la même habitation du propriétaire. Le propriétaire accueil personnellement ses hôtes. Un petit déjeuner compris dans le tarif est servi tout les matins, ainsi que chez certains propriétaires un repas le soir, la table d’hôtes. Le linge de maison est fourni et un ménage quotidien est assuré.

Les meublés de tourisme se distinguent donc des chambres d’hôtes de par le fait que le gérant d’une chambre d’hôte est bien présent dans l’habitation. En plus de partager l’espace d’un logement, le loueur profite de prestations tel que le petit déjeuner et le ménage.

Classement « Meublé de tourisme »

Suite à de nouvelles réformes menées par l’état en 2009 et 2012, certains organismes dont les gîtes de France ont été mandatés pour proposer à leurs adhérents et à qui le souhaite un nouveau classement « meublé de tourisme », par souci de confort pour les clients, mais aussi pour en améliorer la commercialisation.

Les meublés de tourisme se distinguent des hôtels ou des résidences de tourisme parce qu’ils sont réservés à l’usage exclusif des locataires. Ne disposant ni d’endroit dédié à l’accueil ou à la réception, de possédant pas d’équipement à partager avec d’autres locataires ni de services particuliers, ils sont donc à différencier.

Cette nouvelle accréditation a bien entendu un coût, selon le type d’hébergement et le type d’organisme la décernant. Elle a pour but d’améliorer la compétitivité des hébergements concernés en améliorant leurs performances qualitatives et commerciales.

Tous les hébergements de location touristiques, labellisés ou pas, de type gîtes, maisons ou appartements sont concernés par cette réglementation. Ce classement n’est pas obligatoire. Il est valable 5 ans et doit donc être renouvelé. Ce classement se fait en étoiles et donne droit à certains avantages.

Un classement en étoiles

L’attribution de 1 à 5 étoiles se fait selon 3 critères principaux:

  • le confort des équipements de l’hébergement.
  • la qualité des services proposés dans l’hébergement.
  • l’accueil d’une clientèle en situation de handicap et une bonne pratique en matière de respect de l’environnement

Un hébergement classé ayant le statut de Micro-Bic bénéficie d’un abattement fiscal de 71%, le même que celui jusqu’à présent acquis pour un hébergement labellisé. Un hébergement non classé ou non labellisé se voit imposé sur 50% de son chiffre d’affaire. Cet avantage sera certainement à terme uniquement valable pour les propriétaires d’hébergement classés en étoiles. Le label ne sera plus suffisant.

En étant automatiquement référencés sur les listes de diffusion des offices de tourisme, les hébergements classés profitent d’une meilleur visibilité à la location.

Ces hébergements classés seront donc à différencier d’autres type de locations en proposant un gage de qualité et de confort pour leur clients.

Labels d’hébergement touristique

Label et classement sont deux choses bien distinctes. Différents labels touristiques existent en France, ils sont un gage de qualité pour le client et permettent de profiter de la notoriété de ce dernier pour les propriétaires.

Le plus connu étant sans aucun doute Gites de France, pour gîtes, chambres d’hôtes ou camping. Fondé en 1951, ce label permet d’obtenir un certains nombre d’épis en fonction des équipements , services et qualité d’hébergement proposés.

Clévacances est un label plus récent, toujours pour gîtes et chambres d’hôtes, et comme son nom l’indique évalue la qualité de l’hébergement selon un certain nombre de clés.

Depuis peu, Clévacances et Gîtes de France se sont alliés, mais en tant que propriétaire de chambres d’hôtes labellisées Gîtes de France, nous attendons toujours d’en savoir plus à ce sujet…

Le label Tourisme et handicap, crée en 2001 par le Ministère du tourisme, permet de rendre un hébergement accessible aux personnes handicapés.

D’autres labels existent encore au niveau national tel que Accueil Paysan, Fleur de Soleil, La Clé Verte…

Et maintenant, internet !

Le numérique à bien changé la donne depuis quelques années maintenant.

Difficile de s’y retrouver dans tous cela, entre classement, labels et plateformes de réservation en ligne.

Depuis que nous faisons de la chambre d’hôtes, je peux citer ici un bon nombre de partenaires grâce auxquels nous diffusons ou avons diffusé notre annonce:

Gîtes de France comme label, puis le CRT (Comité Régional du Tourisme) et l’office du tourisme de Douarnenez.

Pas mal d’annuaires sur internet pour diffuser notre annonce:

Ensuite les guides en tout genre dont le plus connu, et le seul qui pour nous est un vrai atout, le Guide du routard.

Et maintenant, pour ceux qui ont une vraie présence sur internet, mais avec qui il est bien difficile de travailler: Booking.com, Expedia, Airbnb, Tripadvisor

et puis Mr Google à apprivoiser! et tout le monde à son encart GoogleMyBusiness

Les coffrets Cadeaux bonimenteurs!

Il reste les fameux coffrets cadeaux! Nous avons travaillé deux ans avec smartbox, pour un résultat plus que décevant. Des problèmes à la réservation, nous étions constamment obligé de contacter smartbox pour valider les coffrets. Des séjours les 3/4 du temps le Samedi, forcément se voyant offrir un coffret d’une nuitée et n’ayant que son petit week-end. Des clients trop souvent contraints et forcés, de consommer leur séjour en chambre d’hôtes, et n’hésitant pas à nous le faire savoir. C’est bien agréable pour nous…

Smartbox, c’est 30% pour eux, et 20% sur la nuitée supplémentaire si le client réserve sur leur site ! Et combien de fois je me suis vu leur téléphoner pour réclamer ce qu’il me devait. Des factures tombant bien le mois suivant le séjour du client, mais combien de fois devoir attendre jusqu’à plus de trois mois supplémentaires pour obtenir son remboursement. Durant l’été 2018, voilà smartbox nous contactant pour nous imposer de la tva Irlandaise sur leur commission. En gros, le séjour basique de chez eux, 1 nuit petit déjeuner compris, devait dorénavant me rapporter un peu plus de 38€. (charges non comprises bien entendu) Et le plus drôle, c’est que sur certains séjours il me fallait faire un cadeau de bienvenue…

Vous expliquer en quelques mots:

Smartbox c’est de l’histoire ancienne et je suis bien content de ne plus travailler avec eux. Je suis bien navré pour vous tous qui me contactez pour réserver avec votre coffret chez nous. Mais je refuse dorénavant de leur faire gagner quoi que ce soit, puisque moi je ne gagne quasiment rien à accepter vos coffrets. Smatbox aurait pu au moins avoir la décence d’afficher sur leur site que nous n’étions plus partenaire depuis l’été 2018. Pour ne pas vous faire perdre votre temps,

pour ne pas se moquer de vous, ne pas se moquer du monde tout simplement !

Comme toujours, de plus en plus de sous…

Pour en revenir à nos moutons ! En gros, le label qui coûtait avant à l’année l’équivalent de 3 nuitées par chambres (au taux plein) est passé depuis peu à la commission (10% sur la nuitée, en plus d’un forfait à l’année) La réservation en ligne coûte aussi avec les gîtes de France. Bien que l’on ait toujours le choix de refuser de reverser 10% de la valeur de sa nuitée si on refuse la réservation en ligne, la visibilité même si on obtient les fameux épis à un coût, de plus en plus élevé. Et bien entendu, force est de constater que si l’on refuse cette commission, les réservations se font rares. On se retrouve avec une annonce moins mise en avant.

Le CRT qui double depuis peu sa commission, nous voilà à 160€ par an.

L’office du tourisme, 200€ par an.

Les annuaires sur le net, cela va de environ 50€ à +de 300€ par an. Le plus drôle avec eux c’est que souvent ce sont les moins couteux qui rapporte le plus en terme de réservations.

Je pourrais les classer par ordre d’intérêt pour nous, ou vous dire lequel est vraiment fiable. Vous dire simplement que Cybevasion ne vous coûtera pas grand chose. Ce site est une valeur sûre, et que travailler avec eux est un vrai plaisir !

Par contre, un certain annuaire diffusant soi disant du « Charme » & des « Traditions » à éviter de toute urgence !! Ce sont clairement des escrocs, qui ne sauront que vous voler votre cotisation, pour aucun retour en terme de réservation.

Booking et Expedia sont alignés. Si vous réservez avec eux c’est 15% de la valeur de la nuitée en commission. Après, ils proposent tous deux quantités d’offres, promotions et formules pour attirer plus de trafics et réservations.

Le guide du Routard coûte 19€ ou 45€ par an. Au choix, autocollant ou plaque émaillée et si vous avez la chance qu’il vous accepte dans leur guide, voilà tout ce qu’il vous demandera.

Chambres d’hotes et Maison d’hotes

Le terme de Chambre d’hôtes existe sous d’autres formes à l’étranger. Le plus connu est sans aucun doute le B&B pour Bed&Breakfast des pays anglophones. Dans les pays germanophones, on parle de Fremdenzimmer.

Au Québec, c’est le terme Gîte touristique qui est utilisé pour parler des chambres d’hôtes ou chambres à louer chez l’habitant.

Certains types d’hébergements touristiques marocains sont quant à eux qualifié de Maison d’hôtes

Nous avons pris pour habitude de parler de Maison d’hôtes pour ce que nous proposons à nos hôtes. Un rez-de-chaussé avec cuisine, salle à manger et salon en commun. Les chambres sont à l’étage et chacun peut profiter du bas comme il l’entend.

Le petit déjeuner est servi dans cette salle à manger. Un petit déjeuner qui est bien entendu compris dans le tarif de la nuitée.

Pour réserver chez nous, rendez vous à cette page en cliquant sur le lien suivant:

https://www.chambresdekerioret.com/nous-contacter/


Histoire de chambres d’hotes

Prochainement, je vous raconterai depuis quand les chambres de notre maison accueil du monde, et combien de gens elles ont vu défiler.


Les murs des maisons aussi ont une âme et ces vieilles pierres ont de quoi en raconter!



Laisser un commentaire

Fermer le menu